Second Âge du Fer : Introduction

Nicolas Prudhomme 7 décembre 2017 Commentaires fermés sur Second Âge du Fer : Introduction
Second Âge du Fer : Introduction

Le Second Âge du Fer – 475 à 25 avant J.C.

ddd

Au début du IV siècle, alors que les anciennes citadelles du Hallstatt de Champagne sont peu à peu abandonnées, une crise secoue la société. La civilisation de la Tène (village de Neuchâtel) se répand en Gaule (Suisse, Belgique, France), donnant naissance aux “gaulois” (celtes de la Gaule). L’expansion celte touche également l’ensemble de l’Europe : on retrouve les Celtes en Grande Bretagne, en Hongrie, Tchéquie, Slovénie, ou en Allemagne. Notons que néanmoins dans le Midi, les populations restent différentes : Ligures, Grecs des comptoirs…

CONTENU

Marseille grecque, le port. Ce comptoir a fortement influencé la Gaule dès ses origines

Alesia a marqué la fin de l’indépendance de la Gaule. Reconstitution Archeodrome de Beaune

Statue de Vercingétorix à Alésia

d

A partir du IIIe siècle avant J.C., on parle de civilisation « Celte », car l’ensemble des territoires sont devenus homogènes en terme de population, de culture et de langue. La forme de la société va subsister ainsi jusqu’à la conquête romaine : Belgique (Ambiens de Picardie, peuples au nord de la Seine), Gaule Orientale, Armorique (Vénètes de l’ouest), Aquitaine (sud-ouest), l’Empire des Arvernes (centre), Bourgogne (Eduens)…Les populations sont groupées en tribus et certaines exercent un rôle de domination sur les autres, qui en sont clientes. En général, des rois gouvernent les tribus.

Bituitos, roi des Arvernes essaie vainement de s’opposer à la colonisation romaine dans le Midi et la Ligurie en 125. Les romains y créent néanmoins la Provincia (qui donnera le nom Provence) à partir du Languedoc, de la Provence et du Dauphiné. Ils y exportent de nombreux produits, aidés de leurs alliés Eduens. Le développement des échanges provoque l’apparition de monnaies locales et tribales ainsi que le développement de villes installées sur des hauteurs et fortifiées, appelée oppida.

La conquête romaine de 58 à 51 se fait donc dans un pays en pleine mutation, et le pouvoir romain se heurte aux dernières aristocraties gauloises (Arvernes et Vénètes). Les oppida subsistèrent un quart de siècle encore après la conquête pour être finalement délaissés au profit de la ville romaine.

 

La Tène Ancienne (475 – 250 avant J.C.)


Les connaissances sur la Tène ancienne proviennent des fouilles de sépultures. La population semble assez importante, groupée en hameaux. Les chefs se font inhumer avec leurs armes, accompagnés de chars de combat à deux roues.
Les fibules, très nombreuses, permettent par l’évolution des modes des datations très précises. Les parures sont caractéristiques des tombes féminines (torque, collier, anneaux, pendeloques magiques, ambre et corail). On note une raréfaction des produits de luxe italico-grecs.

d

La Tène moyenne (250 – 120 avant J.C.)


Il s’agit d’une époque de hiérarchisation de la société. La puissance militaire et économique (possession des terres et du pouvoir) se développent. Une caste de guerriers apparaît, lourdement armés, matériel que l’on retrouve dans les tombes.

df

La Tène finale (120 à 25 avant J.C.)


La Gaule est morcelée en petites unités, correspondant parfois aux provinces, par cité et par petites régions, dont certaines restent dominées par des fédérations. A la Tène Finale, l’aristocratie entre en décadence. La Gaule traverse une crise sociale, résultat de la présence commerciale du monde romain qui a réorganisé les couloirs d’échange.

Les Helvètes (provenant de Suisse) qui souhaitaient vraisemblablement rétablir les anciennes voies d’échanges, envahissent la Bourgogne, propriétés des Eduens, alliés de Rome. C’est le prétexte des campagnes militaires romaines en 58 avant J.C. La totalité du pays est alors conquise à l’exception du royaume Arverne et c’est bien logiquement autour d’un prince Arverne, Vercingétorix, que se regroupe la résistance.

Malgré une succession de victoires, Vercingétorix se retrouve assiégé à Alesia, où il est obligé de se rendre (52 avant J.C.). La romanisation, progressive et douce, continue à se diffuser dans la Gaule conquise.


 

 

Archeologie, Patrimoine, Culture et Civilisation, Médiation et Valorisation du Patrimoine, Techniques de l Archeologie en Europe