Âge du Bronze : Métallurgie

Nicolas Prudhomme 20 juin 2017 Commentaires fermés sur Âge du Bronze : Métallurgie
Âge du Bronze : Métallurgie

L’Âge du Bronze – 1900 à 750 avant J.C.

d

Pourquoi utiliser un alliage ?


Le cuivre pur étant trop mou pour être utilisé directement dans la fabrication d’armes et d’outils, l’homme s’est orienté vers la réalisation d’un alliage en ajoutant de l’arsenic, de l’antimoine ou de l’étain au minerai de cuivre. Il a pu ainsi obtenir du bronze.

CONTENU

Moule bivalve de couteau, Âge du Bronze

Dépôt de fondeur constitué de haches et de divers éléments de bronze

Petite enclume en bronze destiné au travail fin

Armure en bronze. Il s’agit d’une pièce exceptionnelle.

g

Les étapes de la fabrication


1. Transport. Le cuivre et le bronze se transportent en lingots ou sous forme d’objet (haches par exemple).

2. Fonte. Le métal est fondu dans un creuset. On utilise un foyer activé par un soufflet en peau pour obtenir la température de fusion. Le métal en fusion est alors mélangé à l’étain et à du charbon de bois.

3. Réalisation du moule. Un premier exemplaire est fabriqué en cire. Ce positif sera moulé par de l’argile, pour donner le moule en négatif. Il existe des moules univalves ainsi que des bivalves. Certains moules ont été directement réalisés dans la pierre.

4. Le métal est coulé dans le moule. Le moule est enterré dans le sable pour ne pas éclater par choc thermique. Le métal en fusion est coulé dans le moule. Des petites tuyères sont prévues pour laisser échapper les gaz. Une fois refroidis, les moules sont ouverts, parfois brisés.

5. Polissage et ébarbage. Rivetage. Les pièces en bronze obtenues sont ébarbées, polies, aiguisées et éventuellement rivetées. On retrouve des enclumes en bronze caractéristiques de cette époque.


 

 

 

Archeologie, Patrimoine, Culture et Civilisation, Médiation et Valorisation du Patrimoine, Techniques de l Archeologie en Europe